En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal AgroParisTech Université PARIS-SACLAY

SADAPT UMR INRAE Agroparistech

Yannick Dongmo Zangue

Echanges de parcelles - Droit d’usage - Pratiques foncières agricoles - Pratiques agricoles - Environnement - RPG
Yannick DONGMO ZANGUE, INRAE

Yannick Dongmo Zangue

Doctorant équipe Concepts

Adresse : INRAE – CAMPUS AGRO PARIS SACLAY, UMR SADAPT
22 Place de l’Agronomie, CS 80022, 91120 Palaiseau Cedex, FRANCE

Courriel : yannick.dongmozangue@inrae.fr

Téléphone :

Titre de la Thèse : Recombinaisons foncières inter exploitations : faisabilité agricole et intérêt environnemental

  • Ecole doctorale : ABIES
  • Co-Direction : Philippe Martin (SADAPT-AGROPARISTECH) et Romain Melot (SADAPT-INRAE)
  • Financement : bourse de thèse ABIES
  • Début de la thèse : Novembre 2019

DESCRIPTION

Mon travail s’inscrit dans le cadre de la recherche de solutions pour arriver à concilier production agricole et protection des territoires (territoire à enjeux type aire d’alimentation de captage). J’explore une nouvelle approche qui intègre les recombinaisons foncières des agriculteurs à l’échelle d’un territoire pour traiter des problématiques environnementales de l’activité agricole. Les pratiques d’échanges de parcelles entre agriculteurs renvoient à une diversité de logiques d’action. Ces recombinaisons induisent des modifications de successions de cultures sur les parcelles échangées pouvant réduire notamment la pression phytosanitaire sans impliquer de modification des assolements des exploitations.

Ma thèse s’appuie sur l’hypothèse qu’on peut améliorer la situation  environnementale de l’activité agricole en organisant des échanges temporaires de parcelles entre agriculteurs au sein des  Aires d’Alimentation de Captage (AAC). Actuellement, il existe des échanges permanents de parcelles (les gestionnaires d’AAC peuvent organiser de tels échanges) et  aussi des acquisitions de fonciers. Mais il n’y a pas d’outil autour des échanges temporaires que l’on sait par ailleurs qu’ils existent et que les agriculteurs y ont recours pour certaines cultures comme la pomme de terre le lin, etc. L’autre hypothèse que je fais est que si on est sur des sites où on a des productions spécialisées chacun de leur côté, ils vont entrer en contrainte du point de vue des délais de retour  et l’organisation des échanges de parcelles entre eux peut permettre de réduire cette contrainte de délai de retour ; et ainsi on en attend une réduction de l’usage des produits phyto.

Pour traiter de la possibilité de mobiliser les recombinaisons foncières entre exploitation pour une finalité environnementale, ma  démarche d’analyse a une double entrée ; avec d’une part l’analyse des bases de données pour i) identifier  les situations et les territoires où des exploitations s’échangent des parcelles et ii) mettre en évidence les déterminants agronomiques des échanges. D’autre part les enquêtes de terrain auprès des agriculteurs permettant de i) comprendre les logiques agronomiques et sociales (individuelles et collectives) des échanges et ii) collecter les données sur les ajustements de pratiques notamment au niveau des intrants en fonction des délais de retour  et des précédents des cultures (exemple : conduite d’un blé derrière une pomme de terre quel sont les point de changements notamment en termes d’apport de phyto, de labour, etc.).