En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal AgroParisTech Université PARIS-SACLAY

SADAPT UMR INRAE Agroparistech

Soutenance de thèse de Celina Slimi le vendredi 11 mars 2022 à 9h30

La soutenance aura lieu dans la salle B208 AgroParisTech, centre Paris-Maine 19 avenue du Maine 75732 PARIS CEDEX 15

Sadapt
Doctorante encadrée par Marianne Cerf (INRAE), Lorène Prost (INRAE) et Magali Prost (UBO), Celina Slimi soutiendra sa thèse intitulée "La transformation des situations des agriculteurs et agricultrices en transition agroécologique : analyse du soutien des collectifs de pairs par le prisme de la théorie de l’enquête"

La transformation des situations des agriculteurs et agricultrices en transition agroécologique : analyse du soutien des collectifs de pairs par le prisme de la théorie de l’enquête

Composition du jury

Nathalie GIRARD

Directrice de recherche, INRAE

Rapporteure

Paul OLRY

Professeur émérite, AgroSupDijon

Rapporteur

Laurent HAZARD

Directeur de recherche, INRAE

Examinateur

Marie-Hélène JEUFFROY

Directrice de recherche, INRAE

Examinatrice

Marianne LE BAIL

Professeure, INRAE

Examinatrice

Jean-Marie LUSSON

Animateur Réseau CIVAM

Examinateur

Marianne Cerf

Directrice de recherche, INRAE

Directrice de thèse

Mots-clés : enquête, valuation, échanges entre pairs, transition agroécologique, agriculteur, situation

Résumé : Le processus de transformation des situations des agriculteurs et agricultrices dans le cadre de la transition agroécologique (TAE) est au coeur de cette thèse. Les collectifs de pairs, à travers leurs échanges, sont perçus comme des ressources clés pour la transition agroécologique des agriculteurs et agricultrices sans pour autant que leur rôle dans la transformation de l’expérience soit précisé. Pour éclairer ce point, j’ai choisi d’étudier l’articulation entre ce qui s’échange dans le collectif et l’évolution des situations de travail des agriculteurs et agricultrices du collectif. Pour saisir ce qui se joue dans cette articulation, nous avons mobilisé une épistémologie de la pratique, proposée par John Dewey, à travers les théories de l’enquête et de la valuation. Ainsi, dans une perspective motivée par les enjeux d’accompagnement de ce processus de transformation de l’expérience, mon objectif est de construire une intelligibilité de la manière dont les échanges entre pairs s’inscrivent dans une enquête dans les situations de travail et viennent mettre en mouvement la situation des agriculteurs et agricultrices et, ainsi leur expérience.
Pour cela, j’ai travaillé avec deux collectifs. Le collectif A, suivi pendant 2 ans, est un groupe d’une quinzaine d’agriculteurs du réseau BASE, se réunissant lors de tours de plaine pour échanger sur leurs pratiques agricoles tout au long de la campagne agricole. Le collectif B, dont nous avons suivi les échanges via une plateforme numérique de type WhatsApp pendant 7 mois, est quant à lui un groupe d’une centaine de personnes, avec une diversité d’acteurs, affilié aux programmes DEPHY et Fermes 30 000. J’ai traduit une partie des données empiriques en récits d’expériences, un intermédiaire qui me permet d’appréhender la dynamique de l’évolution des situations des agriculteurs et les articulations avec le collectif. Le dialogue entre ancrage dans les théories de l’enquête et de la valuation et nos données empiriques a permis de construire des cadres d’analyse pour étudier : 1) l’étayage de l’enquête dans les échanges entre pairs, 2) l’induction de l’indétermination par les échanges entre pairs, et enfin 3) le soutien effectif des échanges à la transformation des situations des agriculteurs et agricultrices enquêtées.
Ainsi nous montrons qu’en s’engageant dans la transition agroécologique, les agriculteurs et agricultrices s’inscrivent dans une série d’enquêtes sur des situations indéterminées qui émergent dans le cours de leur travail. Les contenus échangés entre pairs sont saisis et deviennent un soutien à la transition quand ils viennent nourrir le processus d’enquête là où l’agriculteurice se trouve dans son cheminement : en induisant l’indétermination, en contribuant à l’institution de la problématique, en suggérant des solutions ou en favorisant le développement de raisonnements et l’expérimentation de ces solutions. Ce soutien s’inscrit aussi dans la transaction de l’individu et de son environnement en participant aux mouvements entre les éléments expérientiels de la situation et des éléments idéels pour résoudre l’indétermination. Ce mouvement est médié par l’examen des conséquences, projetées ou concrètes, et leur valuation. Nous montrons que l’activité de valuation est au coeur de l’enquête du sujet de sorte qu’elle oriente l’action dans une direction souhaitable et soutenable pour le sujet.
Dans une perspective d’accompagnement, mes propositions conceptuelles et méthodologiques sont des pistes à développer dans des contextes d’intervention et de formation. Elles ouvrent une voie pour penser l’accompagnement d’agriculteurs et agricultrices considérées comme des acteurs et actrices créatives de leur travail situé. Elles éclairent aussi le rôle d’étayage de l’enquête par des pairs, et plus largement des acteurs du développement agricole tout en mettant en lumière les enjeux de recherche, de formation et d’intervention associés