En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo AgroParisTech_Université Paris Saclay

Economie Publique

UMR Paris-Saclay Applied Economics

Comprendre les réticences des agriculteurs à diminuer leur usage de pesticides

Contexte et enjeux :

Réduire l’utilisation de pesticides dans l’agriculture est un objectif affiché des politiques publiques depuis près de deux décennies, mais les cibles ambitieuses n’ont cependant pas été atteintes (Guichard et al, 2017). Pourtant, il existe des alternatives agronomiques à une protection des cultures basée uniquement sur l’usage de pesticides sans pour autant réduire les rendements ou le profit (Lechenet et al. 2017). Il est donc important de comprendre pourquoi de telles pratiques ne sont pas adoptées.

Résultats :

L'étude de Benoît Chèze, Maia David, Vincent Martinet propose une analyse économique du rôle relatif de quatre attributs dans la décision d’adoption de pratiques permettant de réduire l’utilisation de pesticides. Les attributs considérés sont 1) l’effet du changement de pratique sur le profit, 2) l’augmentation de la fréquence des pertes de récolte de grande ampleur dues aux ravageurs, 3) le contexte administratif du changement de pratique (aucun, charte, mesure agri-environnementale, label), et 4) la réduction de l’usage des pesticide permise par le changement de pratique.

L'expérience de choix menée auprès de 90 agriculteurs français montre que le risque de perte de récolte joue un rôle significatif de frein à l’adoption, même lorsque le changement de pratique permet un gain économique en moyenne sur la durée. Le conditionnement du gain économique à un engagement administratif est également un frein. Le niveau de réduction de l’utilisation des pesticide ne rentre en jeu de manière positive dans la prise de décision que pour les agriculteurs qui pensent que les pesticides sont nocifs pour l’environnement et la santé.

Perspectives :

Ces travaux ont deux perspectives. La première consiste à utiliser les résultats pour éclairer la décision publique et la conception d’instruments incitatifs. Ils soulignent notamment le rôle de l’information (effet des pesticides sur l’environnement), mais aussi l’importance de mécanismes d’assurance permettant de lisser l’effet des pertes importantes de récoltes. Les résultats permettent également de calibrer le montant des aides nécessaires pour compenser les attributs qui jouent négativement dans la décision d’adoption.
La seconde perspective consiste à prolonger le programme de recherche et étendre l'analyse à d’autres déterminants, mais aussi à la question de l’acceptabilité des politiques publiques incitatives pour réduire l’usage des pesticides. Ce programme de recherche sera mené majoritairement dans le cadre du projet FAST (Facilitate public Action to exit from peSTicides), financé par l’ANR dans le cadre du PPR « Cultiver et protéger autrement ».

 

Bibliographie :