En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal logo Université Paris Saclay AgroParisTech

BIOGER

BIOlogie et GEstion des Risques en agriculture - Champignons Pathogènes des Plantes

Richard O'Connell (BIOGER) shows that the root endophyte Colletotrichum tofieldiae promotes plant growth under phosphate-limiting conditions.

O'Connell's publication in Cell
An international partnership involving INRA researchers has documented the colonisation of Arabidopsis thaliana roots by the soil fungus Colletotrichum tofieldiae . They found that this association is beneficial for plant nutrition in phosphate-deprived conditions. Their results are published in the 17 March edition of Cell.

The vast majority of terrestrial plants maintain close and complex ties at root level with microscopic soil fungi. Among these ties, mycorrhizal symbiosis occurs in nearly 80% of plants – crop plants for the most part. This symbiosis gives plants better access to minerals in the soil, including phosphorus. As they evolved, plants of Brassicaceae family, such as Arabidopsis thaliana, or thale cress, lost their ability to establish mycorrhizal associations and the resulting nutritional benefits. Against all odds, researchers at INRA Versailles-Grignon, with their German, Spanish and Japanese colleagues, discovered the asymptomatic presence of the microscopic fungus Colletotrichum tofieldiae in certain naturally-occurring populations of A. thaliana. They quickly explored this original discovery to understand its potential.

An association that begins at root level

The scientists showed that Colletotrichum tofieldiae initially colonises roots, entering and passing between plant cells. The fungus then spreads to the plant’s growing shoots, showing the clear endophytic nature of the fungus. C. tofieldiae causes no visible symptoms in A. thaliana, despite belonging to one of the biggest groups of fungal plant pathogens in the world.

Cooperation with benefits  

By observing the impact of colonisation of the host plant, the scientists discovered that the presence of C. tofieldiae increases growth and fertility in A. thaliana in phosphate-poor conditions. This improvement is due to the conversion by the fungus of insoluble phosphate into soluble phosphate.  The mineral is then carried from the fungal cells to the host plant cells, where it can then be used. This transfer of phosphate to the plant cells is activated by the fungus favoured by an increase in the expression of several specialised plant transmitters.
How does the plant control this interaction? It uses a phosphate starvation response (PSR) system which allows it to measure the availability of phosphate in the soil. The scientists showed that this PSR system is essential to plant growth promotion (PGP) via the fungus and to controlling the fungus’s colonisation of the plant. The plant also uses a component of its immune system involved in the synthesis of glucosinolates, a type of antimicrobial compound. Without these molecules, C. tofieldiae becomes a formidable pathogen for A. thaliana.
This work once again highlights the role played by a plant’s immune system in establishing a beneficial association with a fungus which ensures a nutrient supply in nutrient-poor conditions. The research demonstrates that the extent to which the association is beneficial to the plant is determined by environmental factors and particularly by the amount of phosphate to which the plant has access. By offering a new example of interaction between plants and soil fungi, this research suggests that in phosphate-deprived soils, plant root colonisation by C. tofieldiae compensates for a lack of traditional mycorrhizal associations in plants of the Brassicaceae family.

Communiqué de presse INRA

Référence:

Hiruma K, Gerlach N, Sacristán N, Nakano RT, Hacquard S, Kracher B, Neumann U, Ramírez D, Bucher M, O’Connell RJ, Schulze-Lefert P (2016) Root endophyte Colletotrichum tofieldiae confers plant fitness benefits that are phosphate status-dependent.Cell 165: 1. http://dx.doi.org/10.1016/j.cell.2016.02.028