En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu INRAE Université Paris-Saclay AgroParisTech UMR Agronomie

Unité Agronomie - centre Versailles-Grignon

AGRONOMIE

Le rôle des oiseaux dans la régulation des insectes en grande culture

Cage d’exclusion d’oiseaux placée de février à juin sur une parcelle de colza; Bergeronette printanière.
Dans les parcelles cultivées, les oiseaux occupent souvent la position la plus élevée de la chaîne alimentaire, se nourrissant de ravageurs (insectes phytophages qui s’attaquent aux cultures) et de leurs prédateurs intermédiaires, essentiellement des insectes et autres arthropodes (comme des araignées), qui se nourrissent de ces ravageurs. Les effets de la prédation par les oiseaux sur les populations d'insectes ravageurs sont difficiles à estimer sans une description complète des communautés proies-prédateurs et de leurs interactions complexes.

Nous avons échantillonné les communautés d'oiseaux et d'arthropodes dans 30 parcelles de colza aux printemps 2019 et 2020 en France. Pour évaluer l’effet des oiseaux sur les arthropodes, nous avons utilisé des cages empêchant l’accès des vertébrés volants (oiseaux et chauve-souris) à des placettes de 30 m² dans la parcelle, afin de pouvoir mesurer l’effet « prédateur » de ces derniers par comparaison à des placettes non équipées de cages. (cf photo). Nous avons alors pu déterminer les influences directes et indirectes des oiseaux sur les prédateurs des arthropodes et les populations d'insectes phytophages dans les cultures arables.

Nous n'avons trouvé aucune preuve de la prédation des oiseaux vers l’ensemble des prédateurs intermédiaires (Carabidae et autres prédateurs) ni vers les insectes phytophages. Nous avons observé que plus les insectes de la famille des Carabidae (carabes) étaient abondants, moins il y avait d’insectes ravageurs, mais ce type de relation n’a pas été observé pour les autres groupes de prédateurs, ce qui suggère le rôle clé des carabes pour réguler les insectes phytophages. Nous avons analysé l'effet des pratiques agricoles sur ces interactions multitrophiques, montrant que l’indicateur de fréquence de traitements pesticides n'a eu des effets néfastes que sur l'abondance des Carabidae (et pas d’effet sur les autres prédateurs ou sur les insectes phytophages), tandis que la fréquence du travail du sol n'a pas affecté les communautés étudiées.

Le réseau de parcelles agricoles qui soutient ce travail continue d’être observé : ravageurs du colza et de la bruche ainsi que leur ennemis naturels sont mesurés aussi bien par les acteurs locaux que l’INRAE, au travers de plusieurs thèses en cours ou à venir.

Référence : Serée Lola, Antoine Gardarin, Olivier Crouzet, Aude Barbottin, Muriel Valantin-Morison, et François Chiron. 2021. « Exploring Multitrophic Interactions in Oilseed Rape Fields Reveals the Prevailing Role of Carabidae ». Ecology and Evolution 11 (21): 15377 88. https://doi.org/10.1002/ece3.8229