En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu INRAE Université Paris-Saclay AgroParisTech UMR Agronomie

Unité Agronomie - centre Versailles-Grignon

AGRONOMIE

Climate Change Explorer, une carte interactive pour appréhender le climat futur

Copie d’écran de la carte affichée à l’ouverture de l’application : les modélisations utilisées par le GIEC projettent que, en 2100, le climat de Paris ressemblera à celui de Chios en Grèce de 1970 à 2000
Il peut être difficile de se représenter l’impact du changement climatique sur nos vies et en particulier sur la végétation cultivée au niveau local. A partir des résultats des modèles climatologiques utilisés par le GIEC pour ses rapports, nous proposons une visualisation des évolutions prévues des climats locaux en fonction des scénarios d’émission de gaz à effet de serre au niveau mondial. Ces évolutions sont comparées aux climats trouvés dans le monde entre 1970 et 2000 pour identifier des analogues climatiques actuels aux climats futurs : on cherche, pour se représenter le climat futur d’un lieu considéré, des lieux sur la planète dont le climat actuel est similaire à ce climat projeté.

Se représenter l’impact local du changement climatique peut être difficile pour le grand public en général comme pour l’agriculteur ou l’agronome. De telles représentations sont pourtant importantes pour favoriser les prises de conscience et limiter les émissions de gaz à effet de serre à la source mais aussi pour faciliter l’adaptation à ce réchauffement pour partie déjà inévitable. En agronomie particulièrement, les systèmes de culture pourraient avoir à fortement évoluer avec les conditions climatiques. Les résultats des modèles climatiques utilisés par les experts du GIEC sont disponibles gratuitement mais sans visualisation aisée de ces résultats et de leurs divergences possibles. Surtout, il est difficile de saisir l’ampleur des changements prévus à partir des variations de températures ou pluviométries moyennes prévues sur plusieurs années.

Nous avons élaboré une application internet permettant en un clic de visualiser les évolutions passées et à venir du climat pour n’importe quel point du globe d’après les résultats officiels des modèles de climat utilisés pour les rapports du GIEC. Ces représentations cartographiques et graphiques permettent notamment de visualiser l’évolution locale par pas de temps de 20 ans suivant le scénario d’émission de gaz à effet de serre envisagé. Des analogues climatiques « pré-réchauffement » (1970-2000) au climat prédit sont indiqués pour appréhender plus facilement l’impact de changements de moyenne de température ou de précipitations. Par exemple, le climat parisien est déjà équivalent au climat bordelais des années 1970-2000 et devrait devenir comparable au climat toulousain dès 2050 quel que soit le scénario d’émission de gaz à effet de serre. Toujours pour Paris, les prévisions divergent ensuite pour atteindre en 2100 un climat proche de celui du sud de la méditerranée pour le scénario d’émissions les plus importantes.

Cette application fournit une première approche de l’ampleur locale du changement climatique suivant les scénarios d’émissions de gaz à effet de serre. Les analogues climatiques pourraient être utilisés pour identifier des cultures et cultivars adaptés aux nouveaux climats dans les régions où ils sont présents actuellement. Il serait cependant nécessaire d’affiner les analogues climatiques en prenant en compte spécifiquement les périodes de végétation des cultures envisagées. Ces analogies climatiques devront prendre en compte la durée variable du jour avec les saisons qui, elle, ne changera pas. Par ailleurs, à l’échelle du monde de nombreux endroits (ex : côte est de la péninsule indienne) vont évoluer vers des climats inconnus jusqu’à maintenant, ne serait-ce qu’en termes de couple de température et de précipitations annuelles, et posent la question des possibilités d’adaptation du vivant à ces nouveaux climats. Ces travaux serviront à repenser les possibles cultures, assorties de leurs bio agresseurs et systèmes de cultures permis par le climat futur.

Valorisation : Cette application internet est disponible sur le site https://www.ccexplorer.eu et a été visité plus de 1000 fois au cours de cette année.

Références bibliographiques : https://www.ccexplorer.eu